DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Indignés : la lutte continue différemment

Vous lisez:

Indignés : la lutte continue différemment

Taille du texte Aa Aa

Ils quittent la Puerta del Sol, mais ils ne se tairont pas. En Espagne, les “indignés” ont fait une dernière marche nocturne dans les rues de Madrid. Direction le parlement, et dans la foule, on chante des slogans contre les banques et les politiciens.

Après 25 jours de présence sur la Puerta del Sol, au centre de la capitale espagnole, les manifestants ont donc levé le camp.

“Au moins ils voient que nous ne sommes pas d’accord avec la situation, dit Miguel, et que tous ces gens savent qu’il est possible de s’organiser d’une façon différente et c’est pour cela que l’on se bat.”

“Je pense que c’est suffisant d’aller dans la rue et de ne pas laisser la paix à nos dirigeants, rajoute Maria. Alors on descend dans les rues pour se faire entendre.”

Un peu plus tôt, à minuit pile, ils avaient observé une minute de silence.

Les mains levées vers l’espoir de sortir d’une crise économique, et d’un chômage record, qui met la jeunesse espagnole à genou