DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : une victoire écrasante de l'AKP, mais sans majorité qualifiée

Vous lisez:

Turquie : une victoire écrasante de l'AKP, mais sans majorité qualifiée

Taille du texte Aa Aa

L’AKP au pouvoir l’emporte pour la troisième fois consécutive. Le parti conservateur du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan n’obtient pas le nombre de sièges requis pour convoquer un référendum constitutionnel.

Erdogan a lui-même pris acte du message transmis par les électeurs turcs en annonçant qu’il

allait travailler avec ses opposants :

“Nous allons écrire une constitution civile et libre pour lier toutes les parties de la société, tout le monde se retrouvera dans cette constitution, l’Est va s’y retrouver, l’Ouest va s’y retrouver.”

L’AKP obtient donc 326 sièges au parlement,

Le principal parti d’opposition de centre-gauche, le CHP obtient 135 sièges, 53 pour l’extrême-droite du MHP, et 36 pour les Kurdes du PDP.

Si les détracteurs de Erdogan dénoncent ses tendances autocratiques, et sa volonté d’islamiser en douce la société turque, sur ce pont d’Istanbul, il fait l’unanimité : “C’est un résultat normal selon moi, explique un pêcheur. Parce qu’il n’y a pas d’autre chef, il est l’homme de la situation.” Recep Tayyip Erdogan entend modifier la Loi fondamentale élaborée à la suite du coup d’Etat militaire de 1980. Mais il devra pour cela s’allier avec d’autres formations politiques.