DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un nouveau gouvernement pour le Liban

Vous lisez:

Un nouveau gouvernement pour le Liban

Taille du texte Aa Aa

Après cinq mois de négociations ardues, un cabinet de 30 ministres a été mis en place. Il est dirigé par un nouveau premier ministre, Najib Mikati.

Cette équipe est dominée par le puissant Hezbollah chiite et ses alliés notamment le chrétien Michel Aoun. Ils obtiennent 19 ministères dont les portefeuilles clés de la justice et de la défense.

Les partisans du président libanais Michel Sleimane, ceux du premier ministre et du leader druze Walid Joumblatt décrochent eux 11 ministères même si l’en d’entres eux a démissionné quelques heures après l’annonce du gouvernement.

Najib Mikati a refusé de se présenter comme “l’homme du Hezbollah” bien qu’il ait été nommé grâce aux députés du camp chiite. Il n’a donné aucun engagement concernant le Tribunal Spécial qui enquête sur le meurtre de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri. Le Hezbollah s’attend à être accusé par le TSL.

Son fils, Saad Hariri, l’ex-chef du gouvernement contraint à la démission en janvier a décidé de boycotter la nouvelle équipe. Il est désormais dans l’opposition.