DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rétromachine : l'ancêtre des constitutions, la Magna Carta

Vous lisez:

Rétromachine : l'ancêtre des constitutions, la Magna Carta

Taille du texte Aa Aa

Le 15 juin 1215, à Runnymede en Angleterre, Jean sans Terre appose le seau royal sur la Magna Carta, une charte considérée comme étant la première étape d’un long processus qui mène à l’instauration d’une loi constitutionnelle dans le monde anglo-saxon. Après plusieurs défaites militaires et diplomatiques du roi, devenu impopulaire, un groupe de 25 barons se rebelle contre Jean sans Terre. Acculé, le roi est contraint d’accepter les “Articles des Barons” qui limitent l’arbitraire royal. Une clause indique qu’aucun citoyen ne peut être emprisonné avant d’avoir été jugé par ses pairs et la loi du pays. C’est la première forme du droit à être jugé par un jury. Malgré tout, durant le reste de son règne, le roi ignore largement la Magna Carta qui réduit considérablement la portée de son pouvoir. La charte produit donc peu d’effets à ses débuts. Mais les révisions successives dans les décennies et siècles suivants finissent par évoluer vers la formation d’une constitution au Royaume-Uni. Elle inspire aussi les constitutions de divers pays de l’Empire britannique dont les Etats-Unis, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. On en trouve aussi des traces dans la Déclaration universelle des droits de l’homme.

D’autres 15 juin : le médecin français Jean Baptiste Denis réalise la première transfusion sanguine humaine (1667) ; Guillaume II devient le dernier empereur d’Allemagne (1888) ; création de l’UEFA à Bâle en Suisse (1954).

Né(e)s un 15 juin : le peintre français Nicolas Poussin (1594), le dessinateur italien de bande dessinée Hugo Pratt, père de Corto Maltese (1927), l’humoriste français Guy Bedos (1934), le chanteur français Johnny Hallyday (1943), l’actrice américaine Courteney Cox (1964).