DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

E.Coli : les pertes sont lourdes pour les maraîchers allemands

Vous lisez:

E.Coli : les pertes sont lourdes pour les maraîchers allemands

Taille du texte Aa Aa

L’association des maraichers allemands décrit l‘épidémie E.Coli comme la pire crise du secteur agricole en Allemagne depuis le désastre nucléaire de Tchernobyl il y a 25 ans. Les pertes sont massives pour les maraichers allemands : elles sont estimées à 65 millions d’euros.

“Il n’y a pas de bouton dans les serres sur lequel vous pouvez appuyer et interrompre le processus de croissance, affirme Andrej Becker un maraîcher allemand. Vous ne pouvez pas dire : stop, nous avons des problèmes de vente et nous allons revenir dans deux semaines. ça ne marche pas comme ça. Les tomates n’attendent pas. Il faut les cueillir sinon elles pourissent”.

Vendredi dernier les concombres, tomates, et salades ont été réhabilités en Allemagne mais le mal est fait chez les producteurs et la faible consommation de légumes et de fruits de saison devrait durer encore un bon moment.

“Nous voulons maintenir la production de tomates et de concombres en Allemagne pour le futur et c’est pourquoi ils doivent recevoir des compensations”, affirme Johannes Singhammer, parlementaire allemand, spécialisé dans la protection des consommateurs.

Le mal est fait et désormais les maraichers européens veulent être indemnisés. L’Union européenne a donné mardi son feu vert à une aide de 210 millions d’euros. Les producteurs espagnols disent avoir perdu 225 millions d’euros par semaine depuis le début de la crise du E.Coli.