DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Turquie victime de la crise syrienne

Vous lisez:

La Turquie victime de la crise syrienne

La Turquie victime de la crise syrienne
Taille du texte Aa Aa

Il faut plus de place. Devant l’afflux de réfugiés syriens, bientôt 9000, la Turquie construit deux nouveaux camps à sa frontière.

Le ministre turc des Affaires étrangères, en visite aujourd’hui, a pu constater que des repas chauds sont offerts trois fois par jour aux réfugiés. Le chef de la diplomatie a souligné qu’Ankara déployait d’intenses efforts auprès de Damas pour stopper la répression en Syrie. Un émissaire du président Bachar al-Assad était d’ailleurs reçu par le Premier ministre turc Erdogan : “Nos citoyens sont temporairement, pour une courte période, ici en Turquie, a déclaré Hassan Turkmani. Ils vont bientôt rentrer chez eux.”

Le Conseil des droits de l’Homme de l’Onu a dénoncé la répression impitoyable de la révolte populaire.

Le retour pour ces réfugiés n’est donc sans doute pas à l’ordre du jour. En installant des jeux pour les enfants, les autorités veulent faire en sorte qu’ils soient le mieux possible ici.