DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Turquie victime de la crise syrienne

Vous lisez:

La Turquie victime de la crise syrienne

Taille du texte Aa Aa

Il faut plus de place. Devant l’afflux de réfugiés syriens, bientôt 9000, la Turquie construit deux nouveaux camps à sa frontière.

Le ministre turc des Affaires étrangères, en visite aujourd’hui, a pu constater que des repas chauds sont offerts trois fois par jour aux réfugiés. Le chef de la diplomatie a souligné qu’Ankara déployait d’intenses efforts auprès de Damas pour stopper la répression en Syrie. Un émissaire du président Bachar al-Assad était d’ailleurs reçu par le Premier ministre turc Erdogan : “Nos citoyens sont temporairement, pour une courte période, ici en Turquie, a déclaré Hassan Turkmani. Ils vont bientôt rentrer chez eux.”

Le Conseil des droits de l’Homme de l’Onu a dénoncé la répression impitoyable de la révolte populaire.

Le retour pour ces réfugiés n’est donc sans doute pas à l’ordre du jour. En installant des jeux pour les enfants, les autorités veulent faire en sorte qu’ils soient le mieux possible ici.