DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hockey : émeutes à Vancouver après la défaite des Canucks

Vous lisez:

Hockey : émeutes à Vancouver après la défaite des Canucks

Taille du texte Aa Aa

La ville de Vancouver a été le théâtre de violents affrontements entre les supporteurs de l‘équipe de hockey sur glace locale et les forces de l’ordre. La défaite des Canucks 4-0, lors de la finale de la coupe Stanley, a plongé la ville de la côte ouest du Canada dans le chaos. Plus de 100000 personnes ont convergé dans le centre ville à la fin du match. Des incidents ont rapidement éclaté : voitures renversées et mises à feu, magasins pillés, etc. Selon les forces de l’ordre, les incidents on été causés par un petit groupe de jeunes adultes très remontés. La police a dû faire usage de gaz lacrymogène et a procédé à des tirs de flashball pour rétablir l’ordre. Des dizaines de personnes ont été interpellées. Selon la presse locale, les rapports hospitaliers font état de deux cas de traumatisme crânien, de trois personnes sérieusement poignardées, ainsi que de 50 personnes souffrant des effets du gaz…

Face aux Boston Bruins, les canadiens ont perdu à domicile le septième match, capital pour l’attribution de la Coupe Stanley. Cette coupe récompense le champion de la ligue professionnelle nord-américaine de Hockey sur Glace. Le titre est attribué à l’équipe qui remporte quatre matchs. Avant l’ultime match de mercredi soir, les deux équipes étaient à égalité, trois victoires chacune.

En 1994, la ville de Vancouver avait déjà été en proie à des scènes d’émeutes et ce pour la même raison, une défaite en finale de la Coupe Stanley, contre les Rangers de New York. Depuis le succès des Canadiens de Montréal en 1993, plus aucune équipe canadienne n’a depuis remporté la très convoitée Coupe Stanley.