DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Hors de question de fermer les portes turques aux frères syriens"

Vous lisez:

"Hors de question de fermer les portes turques aux frères syriens"

Taille du texte Aa Aa

Ils seraient encore nombreux à vouloir fuir à tout prix la Syrie et la répression du régime de Bachar al-Assad. D’après des militants des droits de l’homme, 10.000 personnes rassemblées près de la frontière espèrent être autorisées à se rendre en Turquie. Ils sont presque autant à avoir déjà trouvé refuge dans la province turque d’Hatay.

Ankara laisse sa frontière grande ouverte.

“Nous partageons un futur et un destin commun avec le peuple syrien. Il est donc hors de question de fermer les portes à nos soeurs et frères syriens, Nous n’arrêterons pas de les accueillir même si leur nombre dépasse les 10.000. C’est hors de question”, a déclaré Ahmet Davutoglu, le chef de la diplomatie turc. Il s’est rendu ce mercredi dans les camps de réfugiés et a été accueilli aux cris de “liberté”.

Par ailleurs, le Conseil des droits de l’homme de l’Onu a demandé à nouveau ce mercredi à la Syrie d’autoriser une mission onusienne à enquêter sur son territoire. Les témoignages de répression par les forces syriennes se multiplient depuis l’arrivée des réfugiés en Turquie. L’armée poursuit son ratissage, notamment dans le gouvernorat syrien d’Idleb, selon un militant des droits de l’homme.

Avec Reuters et AFP