DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La dette grecque et ses conséquences

Vous lisez:

La dette grecque et ses conséquences

Taille du texte Aa Aa

commencent à faire peur.

Les marchés financiers vivent actuellement avec le spectre d’une rrestructuration de la dette grecque. Ils craignent les conséquences que cette crise peut avoir sur la santé de certaines banques euroéennes très exposées à la Grèce.

Si l’on prend la seule dette publique grecque, les banques étrangères les plus exposées sont les françaises et les allemandes qui représentent près de 40% du risque total porté par le secteur bancaire international.

Ce sont les craintes au sujet de la Grèce qui ont conduit l’agence de notation Moody’s à placer les trois principales banques françaises sous perspective négative en raison de leur exposition à la dette grecque. Idem pour Standard & Poor’s qui a fortement dégradé la note de quatre banques grecques qui sont les plus exposées.

Les analystes estiment toutefois qu’une restructuration- imposée – de la dette grecque est impossbile car elle aurtait pour conséquence une faillite quasi-certaine du secteur bancaire grec et donc un risque pour l’ensemble de la dette privée.