DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La répression ne faiblit pas en Syrie

Vous lisez:

La répression ne faiblit pas en Syrie

Taille du texte Aa Aa

Au moins 14 morts et plus de 20 blessés. C’est le bilan de la répression contre le mouvement de contestation en Syrie ce vendredi. A Homs, dans le centre, les chars sont entrés en action pour mater la rébellion comme l’attestent des videos postées sur Internet.

Manifestations à l’issue de la prière également à Darayia, dans la banlieue de la capitale Damas. L’annonce de Rami Makhlouf, riche entrepreneur et cousin du président Bachar al-Assad qu’il quittait le monde des affaires pour se reconvertir dans les oeuvres caritatives n’a semble-t-il pas convaincu les manifestants. Il est devenu depuis quelques semaines la bête noire des contestataires.

Enfin, des régions plus reculées comme celles de Ras al Ain ne restent pas étrangères au mouvement. Drapeaux brûles, effigies piétinées de Bachar al Assad : les manifestants veulent plus que jamais en finir avec le pouvoir actuel, responsable, selon les organisations des droits de l’homme, de la mort de quelque 1 200 personnes depuis le début de la contestation il y a trois mois.

1.05