DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un remaniement pour rien ?

Vous lisez:

Un remaniement pour rien ?

Taille du texte Aa Aa

Dans les rues d’Athènes notamment sur la place Syntagma, symbole de la contestation anti-austérité, les grecs ironisent sur ce changement de gouvernement qui ne changent rien selon eux :

“Le premier ministre fait des efforts et on les reconnaît mais il n’a pas l’expérience suffisante pour faire face à des défis aussi sérieux”, explique cet homme.

“Je ne pense pas que la solution soit de changer un ministre par un autre. La solution c’est changer de politique afin que les citoyens ordinaires comme les retraités et les salariés ne supportent pas tout ce fardeau”, s’insurge cet autre.

Ce n’est donc pas une question de casting mais de cap, de ligne directrice pour l’avenir du pays :

“Je pense que ça sera la même chose. Je suis déçu par la classe politique, elle n’a que faire des citoyens grecs. Ce qui compte pour eux c’est de trouver de l’argent, c’est pour ça que ça sera sensiblement la même chose”, dénonce cet homme.

Confrontés à une cure drastique depuis octobre 2009, 80% des grecs refusent aujourd’hui de faire de nouveaux sacrifices qu’il s’agisse de réductions de salaires, de suppressions de postes ou de hausse des impôts directs comme la TVA.