DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La crise syrienne s'incruste au Liban

Vous lisez:

La crise syrienne s'incruste au Liban

Taille du texte Aa Aa

La contestation en Syrie est-elle en train de se transformer en crise régionale ?

En tout cas, l’armée libanaise s’est déployée ce samedi à Tripoli, dans le nord du pays, au lendemain d’affrontements à l’arme automatique, aux roquettes et aux grenades entre partisans et adversaires du président syrien Bachar al Assad. Les bilans varient : il y aurait eu entre quatre et sept morts dont un adolescent de 14 ans et un soldat libanais.

“ Aujourd’hui, la situation est meilleure” dit un habitant. “L’armée est intervenue pour sécuriser l’endroit et nous avons pu redescendre dans les rues. Hier, nous étions cloîtrés chez nous.”

Les soldats ont installé des points de contrôle, ont mené des perquisitions et ont interdit le port des armes. Les combats de vendredi ont opposé des sunnites adversaires de Bachar al Assad et des alaouites, une minorité issue du chiisme, au pouvoir à Damas. Ces affrontements sont intervenus quatre jours seulement après la formation du nouveau gouvernement libanais sous la houlette du Premier ministre Najib Mikati, originaire de Tripoli. Un cabinet dominé par les groupes pro-syriens, notamment le Hezbollah et ses alliés.