DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La réforme de la Constitution marocaine vivement célébrée au Maroc

Vous lisez:

La réforme de la Constitution marocaine vivement célébrée au Maroc

Taille du texte Aa Aa

La réforme de la Constitution marocaine.

Cette véritable révolution politique et évènement historique au Maroc a été célébré en conséquence dans de nombreuses villes du Royaume la nuit dernière. Des milliers de Marocains ont laissé éclater leur joie après l’allocution télévisée du roi Mohammed VI qui présentait son projet de réforme constitutionnelle.

“C‘était un discours enthousiaste et historique sur les réformes pour le pays. Nous sommes derrière le roi dans cette entreprise”, dit un marocain descendu dans la rue comme des milliers de ses compatriotes.

Sur les 32 millions d’habitants que compte le Maroc, une grande majorité parle l’un des trois dialectes berbères. Selon le préambule de la Constitution le berbère devient donc la deuxième langue officielle du pays après l’arabe.

“Oui à la Constitution traitant le berbère comme l’arabe. Oui à une constitution berbère”, exulte une Marocaine.

Cette réforme de la Constitution sera soumise à référendum le 1er juillet prochain.

La principale mesure porte sur une limitation des pouvoirs politiques du roi, au profit du 1er ministre et du Parlement.

“Il est convenu, selon la position constitutionnelle, que le Premier ministre devient chef du gouvernement et que le pouvoir exécutif sera issu du parti politique qui a remporté majoritairement les élections suite à un scrutin direct”, a détaillé le roi du Maroc, Mohamed VI.

Mais cette mesure ne satisfait pas le Mouvement des jeunes du 20 février à l’origine des protestations en faveur de changements politiques au Maroc. Il estime que le projet tel que présenté ne répond pas à ses réelles revendications, à savoir une véritable séparation des pouvoirs. Il appelle à manifester ce dimanche dans plusieurs villes marocaines.