DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elena Bonner, la veuve d'Andreï Sakharov emportée par la maladie à 88 ans

Vous lisez:

Elena Bonner, la veuve d'Andreï Sakharov emportée par la maladie à 88 ans

Taille du texte Aa Aa

“Typique, tragique et belle”, c’est ainsi qu’Elena Bonner aimait résumer sa vie. La veuve d’Andreï Sakharov est décédée ce samedi à Boston ou elle résidait.

La maladie l’a emportée, plus de vingt ans après son mari. Elena Bonner avait 88 ans.

Figure emblématique de la lutte pour les droits de l’Homme en Union soviétique, ancienne dissidente et farouche critique du régime communiste depuis la fin des années 1960, elle s‘était mariée à l’académicien en 1972.

Durant leur vingt années de vie conjugale, elle fut son assistante, sa plus proche collaboratrice et son porte-parole, des années de lutte commune pour la liberté qu’Elena Bonner évoquait par une simple phrase: “nous étions des gens absolument libres dans un état absolument pas libre”.

En 1975, c’est elle qui recevra, à Oslo, le prix Nobel de la paix à la place de Sakharov empêché par les autorités soviétiques de quitter le pays pour se rendre en Norvège.

Quand en 1980, son mari est exilé sans jugement à Gorki, à 500km de Moscou, Elena Bonner assurera les allers-retours malgré les nombreuses interpellations et les fouilles par le KGB. Elle sera exilée à son tour.

Gracié par Mikhaïl Gorbatchev, le couple reviendra en 1987 dans la capitale russe.

Andreï Sakharov mourra deux ans plus tard.

Elena Bonner sera inhumée aux côtés de son époux au cimetière Vostriakovo de Moscou.