DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ankara perd patience avec Damas

Vous lisez:

Ankara perd patience avec Damas

Taille du texte Aa Aa

Le discours de Bachar al-Assad n’a pas rassuré la Turquie, loin de là. Le président turc, Abdullah Gül, demande que la Syrie s’engage de manière claire, nette, et rapide vers la démocratie pour donner un véritable sens aux législatives annoncées au mois d’août.

“Il (Bachar al-Assad) souhaite faire quelque chose mais il doit en dire davantage. Tout a changé à présent. Les pays se tournent vers des systèmes multipartites. Tout devrait être organisé selon la volonté du peuple syrien”, souligne le président turc.

La province d’Hatay, dans le sud de la Turquie, abrite aujourd’hui quelque 10 000 réfugiés syriens répartis dans cinq camps. Le Croissant rouge dispense les soins de première nécessité et délivre de l’eau ainsi que de la nourriture. Certains ont pu suivre le discours de leur président à la télévision. Ils ont exprimé leur vif mécontentement face à ses promesses jugées très peu crédibles.