DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le procès de Ben Ali s'ouvre à Tunis, sans l'ex-président


Tunisie

Le procès de Ben Ali s'ouvre à Tunis, sans l'ex-président

Le procès de Ben Ali s’est ouvert en Tunisie, cinq mois après la fuite de l’ex-président en Arabie Saoudite. Un procès sans le principal intéressé, toujours en fuite, mais qu’importe, selon cet homme dans la foule devant le tribunal :

“Je suis venu pour réclamer justice, pour que la justice soit faite, même si c’est par contumace il faut qu’il soit jugé pour que cela serve de leçon”.

La salle est bondée. L’avocat de la défense, commis d’office, réclame un report du procès pour avoir le temps de préparer la défense de Ben Ali.

Le magistrat a procédé à la longue lecture de l’acte d’accusation, retraçant la découverte de devises, de bijoux dans les palais abandonnés. Zine El Abidine Ben Ali devra répondre de détournement de fonds à détention d’armes et des stupéfiants. Il risque entre 5 et 20 ans de prison.

Le président a fait passer un message à l’AFP dans lequel il assure qu’il n’a jamais ordonné que l’on tire sur des civils. Ben Ali jure aussi qu’il n’a pas fui, expliquant qu’il a été victime d’une “ruse” et qu’en accompagnant sa famille à l‘étranger, il a été forcé de rester à Jeddah.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Papandréou espère le vote de confiance du Parlement