DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les marchés boursiers craignent plus que jamais un défaut de paiement de la Grèce

Vous lisez:

Les marchés boursiers craignent plus que jamais un défaut de paiement de la Grèce

Taille du texte Aa Aa

La crainte d’un défaut de paiement de la Grèce pèse lundi sur les indices boursiers européens, les petits pas réalisés cette nuit par les ministres des finances de la zone euro n’ont pas suffit à convaincre les investisseurs et les places boursières sont en fort repli en Europe occidentale en début d’après-midi : les reculs atteignent

parfois 2% : c’est le cas pour l’indice Ibex à Madrid, alors que le Mibtel de Milan n’est pas loin des 3% de baisse.

“J’ai peur qu’aucune situation ne calme les marchés maintenant, explique notre analyste Robert Halver, trader chez Baader Bank. Nous avons besoin d’une solution rapide pour afficher face aux marchés une sécurité telle que nous puissions aider le gouvernement grec et le peuple grec”.

Les marchés restent focalisés sur le risque d’une incapacité de la Grèce à honorer ses échéances financières dès le début du mois de juillet si elle n’obtient pas le versement d’au moins une partie de la tranche de 12 milliards d’euros du plan d’aide de l’Union européenne et du FMI.