DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition syrienne ne croit pas aux promesses de Bachar al-Assad

Vous lisez:

L'opposition syrienne ne croit pas aux promesses de Bachar al-Assad

Taille du texte Aa Aa

Dans un discours prononcé ce lundi à l’Université de Damas, le chef de l’Etat syrien a proposé des législatives au mois d’août. Il envisage également de supprimer la clause 8 de la Constitution, qui fait de son parti Baas, le parti unique de la Syrie.

C’est la troisième fois depuis le début du soulèvement populaire, le 15 mars, que Bachar al-Assad promet des réformes. Mais sur le terrain, la répression sanglante du mouvement de contestation se poursuit, faisant plus de 1 300 morts en trois mois.

Malgré la menace, dès la fin du discours présidentiel de nouvelles manifestations ont eu lieu notamment à Alep (nord) et à Homs (centre). Les militants ont pour principale exigence la démission de Bachar al-Assad.