DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Malgré l'amnisitie, la répression continue en Syrie

Vous lisez:

Malgré l'amnisitie, la répression continue en Syrie

Taille du texte Aa Aa

En Syrie, les manifestations anti-régime été réprimées dans le sang à Homs. Les forces de sécurité ont tiré sur la foule, faisant plusieurs morts, au moins 11 selon les groupes d’opposition.

Des civils sont aussi tombés sous les balles des forces pro-régime dans les villes de Hama et Mayadine.

Malgré l’amnistie décrétée mardi par Bachar el-Assad, les arrestations se sont multipliées. Des dizaines d‘étudiants ont notamment été interpellés à l’université d’Alep.

Ces manifestations avaient été organisées pour contrer les rassemblements pro-régime orchestrées par le pouvoir. Ils ont eu lieu à Damas, Homs, et dans les principales villes du pays.

Une foule en délire est venue célébrer la réforme promise la veille par le président. Les partisans étaient munis de drapeaux syriens et de portraits de Bachar el-Assad.

Pendant ce temps, les réfugiés continuent de se presser à la frontière turque, malgré l’intensification des barrages et de la traque de l’armée syrienne.

Dans la province d’Idleb dans le Nord-Ouest, les familles préfèrent se séparer pour échapper à la répression.

De l’autre côté, ils sont accueillis par le Croissant Rouge turc. Ils sont désormais plus de 10 500 réfugiés syriens massés dans des camps près de la frontière.