DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

70e anniversaire d'une invasion à laquelle refusait de croire Staline

Vous lisez:

70e anniversaire d'une invasion à laquelle refusait de croire Staline

Taille du texte Aa Aa

Il y a 70 ans jour pour jour, les “panzer” de Hitler faisaient voler en éclats le pacte de non-agression signé avec Staline. C‘était le début de la “Grande guerre patriotique” comme l’appellent les Russes. Le président Dmitri Medvedev a commémoré l‘évènement mercredi en déposant une gerbe sur la tombe du soldat inconnu à Moscou. De nombreux citoyens ont pour leur part allumé des bougies, et se sont recueillis dans les églises, à la mémoire des victimes. Les sources officielles ont établi que plus de 26 millions de Soviétiques, militaires et civils, ont été tués de 1941 à 1945.

L’offensive nazie contre l’Union soviétique avait totalement pris de court Joseph Staline. Il est toujours considéré comme l’artisan de la victoire finale en Russie, mais les archives déclassifiées ont montré que Staline n’avait jamais pris au sérieux ses services secrets. Ils n’arrêtaient pas pourtant de le prévenir d’une invasion imminente.