DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Prince Albert II de Monaco: "Mes parents seront dans tous les coeurs et les esprits"

Vous lisez:

Prince Albert II de Monaco: "Mes parents seront dans tous les coeurs et les esprits"

Taille du texte Aa Aa

Le faste et le glamour à nouveau au rendez-vous sur le Rocher. Le mariage du Prince Albert II de Monaco et de Charlene Wittstock est le premier mariage princier dans la principauté depuis l’union de Grace Kelly du prince Rainier, en 1956.

Entretien d’Isabelle Kumar pour Euronews.

Euronews:

Votre mariage signifie un nouveau châpitre pour Monaco, peut-être un retour aux jours de gloire.

Est-ce ainsi que vous le voyez?

Prince Albert:

Bien sûr les choses seront un peu différentes mais pas dans le sens ou vous l’entendez. Évidemment, ce sera une chance de faire des choses en famille, et bien sûr Charlene réalisera certaines tâches et me soutiendra dans mes responsabilités, mais elle aura également ses centres d’intérêt et ses occupations propres qu’elle veut conserver. En ce sens, les choses seront donc un peu différentes.

Euronews:

Vous êtes-vous projetés au moment où vous allez marcher vers l’autel? A quoi allez-vous penser?

Charlene Wittstock:

Eh bien la marche va être assez longue donc je vais probablement penser “Sommes-nous encore là?” Je ne sais pas, je ne peux pas vraiment dire maintenant ce à que je penserai le jour J ou après ou ce que je vais faire plus tard. Je vais juste me préparer d’ici là, et vous savez, les pensées et les émotions changent entre maintenant et le jour du mariage alors on ne peut pas vraiment dire. Je suis sûre que je serai bien.

Prince Albert:

Ce n’est pas tellement en remontant l’allée ou au cours de la cérémonie, mais pendant ces quelques jours. Je vais beaucoup penser à mes parents qui ne seront pas présents physiquement, mais qui je pense, seront quand même parmi nous durant toutes les célébrations. Ils seront présents dans tous les cœurs et les esprits.

Euronews:

Revenons un peu en arrière, si cette question n’est pas trop personnelle, comment avez-vous fait votre demande à Mademoiselle Wittstock?

Prince Albert:

Je vais vous le dire, mais c’est arrivé un peu comme une surprise. A l‘époque elle ne s’y attendait pas. Peut-être qu’elle y a pensé pendant un certain temps, mais pas ce jour-là en particulier.

Charlène Wittstock:

Je n’y aurais jamais cru! Mais c’est arrivé.

Euronews:

Vous avez-été surprise?

Charlène Wittstock

Oui, c‘était assez surprenant. A ce moment-là j‘étais comme “Oh, je crois que je viens de me fiancer! Je me suis dit, ok je ne veux pas y penser tout de suite… Allons plutôt faire du shopping!

Euronews:

Vous mentionnez la famille. Le bruit de

minuscules petits pieds résonnant dans le palais, c’est ce à quoi vous pensez?

Charlene Wittstock:

En ce qui me concerne, oui, définitivement!

Je pense que tous les deux nous voulons vraiment avoir des enfants. Prochainement? Pas sûr. Mais vous le saurez bien assez tôt.

Euronews:

Vous êtes un couple ordinaire à bien des égards, avez-vous les mêmes querelles que les couples normaux?

Prince Albert:

Nous ne nous querellons pas trop. Quelques remarques ici et là, de petites discussions, des attitudes un peu…

Charlene Wittstock:

Je pense à un beau souvenir, quand nous sommes allés nous ballader en voiture et ramasser les ordures à minuit. Il avait dans sa voiture un petit gant et son petit sac, et tout ce que nous avons fait c’est arrêter la voiture pour aller faire notre service communautaire, pour une soirée … C’est assez amusant en fait! Les gens ne savaient pas ce que nous faisions, mais vous savez, c’est étrange.

Euronews:

Quelles activités faites-vous ensemble? Vous êtes tous les deux bien évidemment très sportif, nagez-vous ensemble?

Charlene Wittstock:

Oui ensemble!

Prince Albert: Oui nous pratiquons beaucoup d’activités de plein-air.

Charlene Wittstock:

Je pense que je suis un bon entraîneur

Prince Albert:

Absolument. Nous avons fait différents sports, et des randonnées aussi, ensemble et avec des amis. Ce sont des moments privés où vous pouvez vraiment être vous-mêmes, qui sont importants et que vous pouvez vivre normalement, pas seulement avec la personne qui partage votre vie mais aussi avec d’autres personnes qui sont importantes dans votre vie, donc je pense que ces moments là sont importants.

Euronews:

Votre Lune de miel reste un secret… Votre destination?

Charlène Wittstock au Prince Albert:

Maintenant, pourquoi ne pas dire au monde entier où nous partons? Nous pouvons le faire.

Euronews:

De quoi avez-vous le plus hâte?

Charlene Wittstock:

De repos et de détente

Prince Albert:

Oui, un peu de repos et de récupération. Juste après le mariage, nous irons en Afrique du Sud pour quelques jours qui seront très studieux pour moi en raison de la session du Comité International Olympique à Durban. Je serai en réunion durant trois jours mais nous passerons quand même une soirée avec beaucoup de nos amis du monde olympique, mais aussi beaucoup d’autres amis et la famille de Charlene qui vit en Afrique du Sud. Ce sera, je pense, une belle occasion. Et après ces procédures nous nous aventurerons dans l’inconnu!