DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des achats en ligne mieux protégés

Vous lisez:

Des achats en ligne mieux protégés

Taille du texte Aa Aa

Faciliter et sécuriser la vente en ligne c’est l’objectif de la directive adoptée ce jeudi par le Parlement européen. Ce texte renforce les droits des consommateurs en particulier en matière d’information, de livraison et de résiliation de contrats.

Principaux avantages: la possibilité de changer d’avis pendant 14 jours et des règles de tarification plus claires. Viviane Reding, la commissaire européenne en charge de la justice et des droits fondamnetaux: “On enlève les abus, par exemple le surcoût des cartes de crédit, les cases qui sont déjà précochées et on doit avoir un achat supplémentaire lorsqu’on veut uniquement acheter un billet d’avion et pas de repas et pas d’assurance. On est forcé aujourd’hui de les acheter, ça n’existera plus à l ‘avenir.”

En Europe, seuls 7% des consommateurs effectuent des achats en ligne transfrontaliers.

Pour l’association belge de consommateurs, Test-Achats, cette directive devrait restaurer la confiance. Elle regrette néanmoins qu’elle ne couvre pas toutes les transactions. Gilles de Halleux, conseiller en affaires européennes chez Test-Achats : “Cette directive n’est pas une révolution, mais quelque part elle met au même niveau les différents consommateurs européens donc c’est un élément positif. Mais nous avons une inquiétude dans le fait que dans plusieurs points, les Etats peuvent priver les consommateurs de cette protection, par exemple un seuil de 50 euros que les Etats membres peuvent utiliser pour dire toutes les transactions en dessous de ce montant là échappent à cette protection.”

La directive est censée améliorer les droits des consommateurs dans les 27 Etats-membres. Mais les experts craignent qu’elle ne vienne compliquer la vie des acheteurs qui pour la plupart, ne connaissent pas vraiment leurs droits. Réponse en 2013 quand la directive entrera en vigueur.