DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Drogues : le cannabis toujours en tête, les drogues de synthèse en hausse

Vous lisez:

Drogues : le cannabis toujours en tête, les drogues de synthèse en hausse

Taille du texte Aa Aa

La production d’opium en Afghanistan a chuté cette année, mais la Birmanie a pris le relai. C’est l’un des enseignements du rapport annuel de l’ONU sur les drogues.

Une maladie a fait des ravages en 2010 dans les champs de pavot en Afghanistan, frappant deux tiers des cultures. La Birmanie en a profité et est devenu un producteur majeur, avec 12% de la production mondiale.

L’ONU rappelle que quelque 200.000 personnes décèdent chaque année suite à l’usage de drogue.

Sandeep Chawla a travaillé sur ce rapport : “La façon fondamentale de lutter contre les décès liés à la drogue est d’offrir à tous les usagers un traitement et des soins par ce que ce sont des gens qui souffrent d’une maladie.”

L’utilisation des drogues dites “de synthèse”, telles que la méthamphétamine, a atteint un pic inquiétant l’an dernier mais les marchés de l’héroïne et de la cocaïne représentent toujours respectivement 68 et 70 milliards de dollars.

Alan Travis, journaliste au Guardian :

“Je pense que les jeunes utilisent beaucoup la cocaïne maintenant, ce n’est plus la drogue des soirées de la classe moyenne, cela remplace maintenant l’ecstasy, qui était populaire dans les années 80 et 90, et c’est moins cher. On en trouve beaucoup plus facilement, surtout en Espagne, en Grande-Bretagne et en Italie.”

C’est le cannabis qui reste de loin la drogue la plus consommée dans le monde, L’Afghanistan et le Maroc en étant les principaux producteurs.