DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Bolivie pourrait se retirer de la convention de l'Onu sur les stupéfiants

Vous lisez:

La Bolivie pourrait se retirer de la convention de l'Onu sur les stupéfiants

Taille du texte Aa Aa

Cette convention date de 1961 et classe la feuille de coca comme stupéfiants. Cette dernière, illégale dans tous les pays est cependant dépénalisée dans quelques uns.

Cette constitution de l’Onu serait contraire aux statuts boliviens. Selon le gouvernement bolivien, le pays est obligé de préserver et de protéger la mastication de feuilles de coca comme un patrimoine culturel et une pratique ancestrale.

Ce jeudi, l’opposition est montée au créneau dénonçant un soutien du gouvernement au narco-trafiquants. La Bolivie est le troisième producteur de feuilles de coca au monde.

La Bolivie a longtemps soutenu que la coca dans son état naturel n’est pas une drogue illicite. La plante est légalement cultivée dans le pays à des fins médicales et traditionnelles.