DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pays-Bas: relaxe pour le leader d'extrême-droite Geert Wilders

Vous lisez:

Pays-Bas: relaxe pour le leader d'extrême-droite Geert Wilders

Taille du texte Aa Aa

La justice néerlandaise a blanchi ce matin le leader d’extrême-droite et député Geert Wilders. Il était poursuivi pour incitation à la haine et à la discrimination raciale et religieuse. Le dirigeant populiste a décrit sa relaxe comme une “victoire pour la liberté d’expression”.

Dans son film Fitna et ses interviews accordées à la presse, Geert Wilders a comparé le Coran à Mein Kampf d’Adolf Hitler, l’islam au fascisme. Il a soutenu que la religion musulmane était incapable de s’adapter ou de s’intégrer dans une société non islamique.

Le leader populiste, dont le parti soutient le gouvernement, encourait un an de prison ou 7600 euros d’amende. Les plaignants, en tant que partie civile, n’ont pas le droit d’interjeter appel, selon le tribunal d’Amsterdam.

Avec AFP et Reuters