DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Colère à Athènes au lendemain de l'accord financier


Grèce

Colère à Athènes au lendemain de l'accord financier

La Grèce doit adopter un plan d’austérité sur 5 ans qui comprend des économies budgétaires de 28 milliards d’euros, de nouveaux impôts et un programme de privatisations de 50 milliards d’euros.

“On paye trop d’impôts ! Ils nous tuent. C’est quoi cette politique ? C’est vraiment du jamais-vu !”, s’exclame Julia, une retraitée.

“Leur seul objectif c’est de remporter les élections, dit Makis, également retraité. “Voilà pourquoi ils ne virent pas les fonctionnaires qui nous plombent depuis 35 ans. Ils sont trop nombreux, avec des salaires et des pensions de retraites trop confortables”.

Le plan d’austérité doit encore être approuvé par le parlement la semaine prochaine. Les syndicats appelle à une grève générale de 48 heures mardi et mercredi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Rwanda : Prison à perpétuité pour Pauline Nyiramasuhuko