DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Intervention américaine en Libye: Barack Obama essuie un revers politique

Vous lisez:

Intervention américaine en Libye: Barack Obama essuie un revers politique

Taille du texte Aa Aa

Quel rôle pour les Etats-Unis dans l’intervention de l’Otan en Libye? La réponse à été un peu confuse ce vendredi au Congrès américain.

La chambre des représentants, à majorité républicaine, a d’abord rejeté une motion autorisant l’intervention militaire américaine en Libye.

Moins de deux heures plus tard, elle

rejetetait une autre motion qui, celle là, aurait réduit les fonds destinés à financer les frappes américaines contre les forces de Mouammar Khadafi.

Plus qu’avoir un impact sur l’intervention militaire elle même, le premier vote était destiné à infliger un revers politique à Barack Obama. Récemment, le Président américain n’a en effet pas demander l’avis du Congrès avant d’ordonner des frappes contre le régime libyen, ce qui a fortement irrité nombre d‘élus, y compris des démocrates.

Sur le terrain et d’un point de vue humanitaire, quelques 300 libyens sont arrivés ce vendredi à Benghazi à bord d’un navire du Comité International de la Croix-Rouge (CICR).

Ils avaient été coupés de leur proches durant quatre mois en raison des combats. Parmi eux, une cinquantaine de prisonniers relâchés par le régime.