DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les chars syriens se pressent à la frontière turque

Vous lisez:

Les chars syriens se pressent à la frontière turque

Taille du texte Aa Aa

La Syrie n’a pas l’intention de laisser les habitants du nord-ouest du pays fuir vers la Turquie voisine. Les chars syriens ont pénétré ce samedi dans un nouveau village frontalier. Un déploiement qui intervient au lendemain d’un nouveau vendredi sanglant : quinze manifestants au moins ont été tués.  
 
“ Nous sommes à 150 m de la frontière, témoigne notre envoyé spécial Mustafa Bag. La tour que vous voyez derrière moi est du côté turc. Des soldats y campent. L’autre côté de la route est tenu par les soldats syriens. L’armée syrienne a déployé des snipers près de la frontière. “
 
On estime aujourd’hui à près de 12 000 les Syriens qui ont trouvé refuge en Turquie, dans la province d’Hatay. Une délégation de parlementaires koweitiens a pu se rendre sur place et s’est alarmé des ravages de la répression en Syrie.
  
“ Ce qui se passe en Syrie est plus dangereux encore que ce qu’Israël fait à Gaza, estime Jumanal Harbati, député koweitien. Le monde devrait comprendre ce message. Vous vous souvenez de cet enfant tué en 2000 à Gaza dans les bras de son père, eh bien il y a en a des centaines comme cela en Syrie.“ 
 
Après plus de trois mois de contestation, le mouvement ne faiblit pas. Vendredi a été l’occasion de nombreux rassemblements un peu partout dans le pays comme ici à Mayadeen mais aussi à Homs, Damas ou encore Deraa, le berceau de l’insurrection.