DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce: une grève de 48 heures contre le nouveau plan d'austérité

Vous lisez:

Grèce: une grève de 48 heures contre le nouveau plan d'austérité

Taille du texte Aa Aa

Un appel des syndicats à faire grève contre le nouveau plan d’austérité et un appel du gouvernement à voter en sa faveur au parlement. La Grèce est divisée autour d’un projet présenté comme cruciale pour son avenir.

Ce plan, qui est à l’origine de la grève générale de 48 heures décidée par les syndicats des secteurs privé et public, prévoit des hausses d’impôts et des privatisations massives.

Hier, le Premier ministre socialiste George Papandréou a exhorté l’ensemble de la classe politique grecque à soutenir le projet de budget d’austérité. “Je ne vous demande pas d‘écouter les pressions extérieures, je vous demande d‘écouter votre âme et votre conscience patriotique intérieure.”

Un député de la gauche radicale, Alexis Tsipras, ne l’entendait pas de cette oreille. “Vous ne pouvez pas terroriser vos députés en faisant référence au patriotisme. (…) Nous devrions être fiers que les Grecs défendent le patriotisme par leur présence dans la rue.”

Les créanciers de la Grèce ont fait de l’adoption de ce plan la condition sine qua non pour le versement d’une tranche de 12 milliards d’euros et la mise en place d’un deuxième plan de soutien.

Le vote aura lieu mercredi. La police qui s’attend à de grosses manifestations à Athènes mobilisera plus de 5000 agents.

Avec AFP et Reuters