DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roumanie : commémoration du massacre de Iasi en 1941

Vous lisez:

Roumanie : commémoration du massacre de Iasi en 1941

Taille du texte Aa Aa

En Roumanie, la ville de Iasi commémore l’un des pires pogroms de l’Holocauste. 13.000 à 15.000 juifs furent tués par le régime roumain pro-nazi en 1941.

Des descendants de ces victimes, aujourd’hui Israéliens, des dirigeants du Musée de l’Holocauste à Washington et des responsables officiels roumains ont assisté aux commémorations.

Avant le pogrom, la communauté juive représentait presque la moitié de la population de Iasi.

Les massacres ont été commis en l’espace de quelques jours, entre le 28 juin et le 6 juillet 1941.

Dans la rue, à la préfecture, devant les voisins, devant les amis.

Selon un dirigeant du Musée de l’Holocauste à Washington, ce “pogrom a envoyé un message fort aux nazis et autres criminels en herbe qui étaient en train de se demander comment passer au crime de masse”.

“Personne, nulle part, ne peut trouver d’excuse ni de justification pour ce qui s’est passé à Iasi”, a déclaré dans un message écrit le président roumain.

Selon des historiens, entre 280.000 et 380.000 Juifs roumains et ukrainiens sont morts durant l’Holocauste en Roumanie et dans les territoires alors sous son contrôle.