DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La colère des manifestants à Athènes n'aura pas suffi

Vous lisez:

La colère des manifestants à Athènes n'aura pas suffi

Taille du texte Aa Aa

La journée a été violente à Athènes sur la place Syntagma… Des heurts ont opposé pendant plusieurs heures manifestants et forces de police. Le premier étage du ministère des Finances a même été partiellement incendié.

La matinée avait commencé par une manifestation haute en couleurs, pour le retrait du plan d’austérité débattu au parlement. Puis des manifestants ont tenté d’encercler le bâtiment mais ils ont été repoussés pas la police.

Jets de pierres, gaz lacrymogènes, l’affrontement est classique à Athènes depuis plusieurs semaines.

Les incidents ont ensuite repris après l’adoption du plan par le parlement, mais la police a dispersé les manifestants.

En fin d’après-midi, ces affrontements avaient provoqué le transfert à l’hôpital pour des premiers soins de 72 personnes, dont 31 policiers, tandis que les forces de l’ordre ont procédé à trois arrestations, selon la police et les services d’urgence.