DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le rôle du FMI : avis d'experts

Vous lisez:

Le rôle du FMI : avis d'experts

Taille du texte Aa Aa

Jouer le rôle de banquier mondial, anticiper les crises, et promouvoir la stabilité des changes : c’est à propos des futures missions du Fonds monétaire international, ce que l’on peut entendre de la part de certains experts.

Mais les avis que nous avons recueillis au New York Forum de la part de certains d’entre eux surprennent parfois.

“Si ça devenait un endroit oú l’on cause, ce serait bien, affirme sans rire Amar Bidhé, un économiste indien réputé. Mais nous avons déjà l’OCDE qui le fait. L’OCDE publie des études et organise des forums de discussions alors pourquoi aurions-nous besoin des deux : du FMI et de l’OCDE ? En ces temps d’austérité ne pourrait-on pas penser à économiser sur des institutions qui n’ont pas de raison d’exister”.

Et que pense le Prix Nobel 2006 de la demande des pays émergents d’avoir plus de pouvoir au sein du FMI ?

“Dans un sens, ça semble parfaitement raisonnable,

normal et logique, affirme l’américain Edmund Phelps. D’un autre côté, c’est l’argent des pays riches. C‘était ça l’idée de départ et bien sur depuis que c’est leur argent, ils veulent avoir le dernier mot sur la façon dont on l’utilise”.

Troisième avis d’expert sur le rôle du FMI : celui de Luis Alberto Moreno, le Président de la Banque inter-américaine de développement.

“Le rôle du FMI est toujours celui de s’occuper des balances des paiements les plus en difficultés que certains pays ont et d’aider à la solution de ces types de problèmes. L’autre rôle du FMi tient dans le contrôle qu’il doit avoir et des systèmes précoces

d’avertissement qu’il peut mettre en place. Avancer dans ces domaines c’est la bonne direction”.

Le FMI a été créé en 1944. Il devait à l’origine garantir la stabilité du système monétaire international. Après 1976, le Fonds a hérité d’un nouveau rôle face aux problèmes d’endettement des pays en développement et face à certaines crises financières.