DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Assassinat de Rafic Hariri : quatre mandats d'arrêt délivrés par le Tribunal spécial

Vous lisez:

Assassinat de Rafic Hariri : quatre mandats d'arrêt délivrés par le Tribunal spécial

Taille du texte Aa Aa

Une étape importante dans l’enquête sur l’assassinat de l’ancien premier ministre Rafic Hariri. Le Tribunal Spécial de l’ONU pour le Liban a remis à Beyrouth, quatre actes d’accusation assortis de mandats d’arrêts.

Les suspects sont tous libanais d’après un responsable judiciaire et selon une télévision locale, l’un d’eux serait un membre du Hezbollah.

Saad Hariri, le fils de Rafic Hariri, a estimé dans un communiqué que c‘était un moment historique et appelé le nouveau gouvernement dominé par le mouvement chiite à respecter, je cite, les résolutions internationales.

“Nous devons agir de façon responsable et réaliste,” a de son côté souligné le premier ministre Najib Mikati. “Nous devons garder en tête que ce sont des accusations et non des verdicts et que les charges doivent s’appuyer sur des preuves et ne pas laisser de place au doute.”

Six ans après l’attentat qui a coûté la vie à Rafic Hariri, le Tribunal spécial met la pression sur les autorités libanaises. Elles ont trente jours pour arrêter les suspects. Sinon, les actes d’accusation seront rendus publics.