DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

José Bové: "L'environnement n'est pas à l'agenda de la présidence polonaise"

Vous lisez:

José Bové: "L'environnement n'est pas à l'agenda de la présidence polonaise"

Taille du texte Aa Aa

José Bové, l’eurodéputé vert français, vice-président de la Commission agriculture du Parlement européen n’y va pas de main morte: l’environnement dit-il, n’est pas une préoccupation de la présidence polonaise. Et de s’inquiéter de sa soif d’indépendance énergétique vis-à-vis de la Russie.

“La Pologne aujourd’hui fait complétement fausse route. Elle regarde dans le rétroviseur! Le parlement européen a dit qu’il fallait au moins aller à 30% de réduction de gaz à effet de serre. Aujourd’hui, la Pologne reste bloquée à 20%.

J’ai rencontré le Premier ministre polonais et j’ai bien compris que l’environnement, que la question climatique n‘était absolument pas à son agenda. Et cela, c’est quand même un petit peu inquiétant parce qu’on est à quelque mois du prochain sommet du climat à Durban (Afrique du Sud) et c’est la Pologne qui va représenter l’Europe. Donc là il y a un véritable décalage (…).

La Pologne d’aujourd’hui s’est vendue aux multinationales gazières et pétrolières pour aller, soit disant, chercher du gaz et de l’huile de schiste, je pense qu’il y a effectivement un véritable problème. Mais je dirais que c’est un problème global aujourd’hui de l’Europe d’assumer son développement et en même temps d’assumer les contraintes aujourd’hui qui sont liées au climat. Je crois que cela est une question fondamentale. C’est que les pays industrialisés du nord sont responsables jusqu‘à aujourd’hui des effets sur le climat. Donc, c’est à nous de montrer la voie. Et si l’Europe n’est pas capable de parler d’une seule voix, comment voudra-t-on que demain la Chine, l’Inde et d’autres pays acceptent d’assumer notre destin commun ?”