DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La place Tahrir réinvestie

Vous lisez:

La place Tahrir réinvestie

Taille du texte Aa Aa

Des manifestants regagnent la place Tahrir plusieurs mois après la “Révolution du Nil”. Cette fois, les centaines de personnes rassemblées au Caire protestent contre la violence dont a fait preuve la police la veille, après des échauffourées entre civils.

“Cela fait longtemps maintenant que l’on vit sans police, sans sécurité. Ce n’est pas normal qu’ils reviennent maintenant pour traiter les manifestants de la sorte”, s’indigne le jeune militant Mina Botros.

Dans la nuit de mardi à mercredi, un millier de personnes ont été blessées. La plupart ont été intoxiquées par des gaz lacrymogènes.

En visite au Caire , le Secrétaire d’Etat adjoint des Etats-Unis, William Burns, a espéré que l’enquête sur ces évènements serait impartiale. Il a également appelé à une transition politique pacifique.

A l’origine des violences, une cérémonie en mémoire des martyrs de la révolution. Des familles de victimes, dont les noms n‘étaient pas cités, auraient déclenché les affrontements.