DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une mère va donner son utérus à sa fille

Vous lisez:

Une mère va donner son utérus à sa fille

Taille du texte Aa Aa

Une transplantation d’utérus entre une mère et sa fille devrait bientôt être réalisée pour la première fois au monde. Cela devrait se passer début 2012 à l’hôpital universitaire Sahlgrenska de Göteborg, en Suède. L‘équipe internationale dirigée par Mats Bränström effectue des recherches sur le sujet depuis une dizaine d’années.

Ce type d’opération est extrêmement délicat. L’organe devant être parfaitement relié aux veines et artères du corps afin d‘être correctement alimenté en flux sanguin. Michael Olausson participera à l’opération : “Les deux femmes seront sur la table d’opération en même temps, une équipe chirurgicale retirera l’utérus de la donneuse pendant qu’une autre équipe préparera la receveuse pour la transplantation.”

La seule et unique tentative de greffe d’utérus remonte au début des années 2000. C‘était en Arabie Saoudite. Mais l’organe avait dû être retiré 14 semaines plus tard à cause de complications.

“Il faut connaître parfaitement toutes les différentes spécialités, de la chirurgie transplantatoire à l’obstétrique, de la gynécologie à l’anesthésie utilisée pour les patients lors d’une greffe, etc. Et donc c’est la mise en commun de toutes ces connaissances dont nous disposons aujourd’hui qui n’avait pas fonctionné la dernière fois”, explique Michael Olausson.

Si l’opération est couronnée de succès, la jeune patiente ayant bénéficié de la greffe tentera d’avoir un enfant par insémination artificielle. Ensuite, l’utérus sera retiré afin de lui éviter d’avoir à suivre un traitement anti-rejet tout au long de sa vie.