DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alberto Contador, un favori en sursis

Vous lisez:

Alberto Contador, un favori en sursis

Taille du texte Aa Aa

Alberto Contador peut et veut devenir le premier coureur à signer le doublé Tour d’Italie – Tour de France depuis Marco Pantani en 1998. El Pistolero, intouchable sur les routes du Giro en mai dernier, espère avoir la même réussite lors de la Grande Boucle qui débute ce samedi en Vendée avec une première étape de 191,5 kilomètres entre le Passage du Gois et le Mont des Alouettes. Mais il a beau s’en défendre, le public français ne le porte pas vraiment dans son coeur.

Alberto Contador: “Je n’ai pas à me plaindre du public français. Hier, au Puy du Fou, c‘était un jour un peu spécial mais sincèrement, je suis heureux du comportement du public français. Andy Schleck s’est préparé mentalement pour la victoire. Si j’avais à donner un nom de favori, c’est lui que je citerais car en plus, son frère Franck peut lui apporter un grand soutien pour l’aider à atteindre la victoire. Cela va être une belle confrontation sur la route.”

Comme en 2009 et en 2010, est-on tenté d’ajouter; à chaque fois, le Luxembourgeois avait pris la deuxième place du Tour derrière Contador. Le leader de la Saxo-Bank devra également se méfier de Robert Gesink, Cadel Evans, ou bien encore Ivan Basso. Et n’oublions pas que le Tribunal Arbitral du Sport doit encore statuer sur son sort, a priori au mois d’août, au sujet du contrôle positif au clenbutérol qu’il a subi l’an passé précisément lors du Tour de France.