DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Livraisons d'armes en Libye : la Russie demande des explications à la France

Vous lisez:

Livraisons d'armes en Libye : la Russie demande des explications à la France

Taille du texte Aa Aa

La Russie accuse, les Etats-Unis prônent la légalité. Les livraisons d’armes effectuées par la France en Libye engendrent désaccords et controverses sur le mandat de l’ONU en Libye. Alors que le chef de la diplomatie française Alain Juppé est attendu vendredi à Moscou, son homologue russe réclame des explications :

“Nous demandons aujourd’hui à la France des clarifications sur les livraisons d’armes aux rebelles libyens, déclare Sergueï Lavrov. Nous attendons une réponse. Si cela se confirmait, il s’agirait d’une violation grave de la résolution 1970 du conseil de sécurité de l’Onu, adoptée par consensus.”

La résolution 1970 impose un embargo sur les ventes d’armes à la Libye.

Le Figaro a révélé mardi que la France avait parachuté des fusils d’assaut, des lance-roquettes, des mitrailleuses et surtout des missiles anti-char,

dans le Djebel Nefousa, une région montagneuse de l’ouest libyen, au sud de Triopli.

Des armes d’autodéfense destinées à des populations menacées, plaide la France.

L’argument renvoie à la seconde résolution adoptée par le conseil de sécurité, la résolution 1973. Votée le 17 mars, elle autorise les Etats membres de l’Onu à “prendre toutes les mesures nécessaires” pour protéger les civils en Libye.