DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Monaco : Ducasse aux fourneaux

Vous lisez:

Monaco : Ducasse aux fourneaux

Taille du texte Aa Aa

Que serait un mariage sans banquet ? Celui, particulier, du Prince Albert et de Charlene Wittstock demandait une table hors norme. Et c’est le cas avec le chef monégasque (mais d’origine française) multi-étoilé Alain Ducasse que nous avons rencontré dans ses cuisines.

Alain Ducasse : “On va avoir les meilleurs produits, parfaites équipes, un temps sublime, des poissons magnifiques, savoureux voila. On va essayer de faire une proposition juste et magnifique ou justement magnifique”.

Une proposition encore tenue secrète par le chef et les 350 personnes qui vont pour l’occasion l’assister.

“Qu’est ce qu’on va manger ? Je ne sais pas encore, explique le chef, on a commencé à pêcher ce matin jusqu‘à samedi après midi. Ce qu’on va trouver c’est ce qu’on va servir et c’est pareil pour les légumes”

Et c’est sur les balcons de l’opéra, avec vue sur la mer que les quelque 500 convives vont découvrir le menu concocté par le chef. Seuls les futurs mariés sont dans le secret.

Seules certitudes donc : les poissons seront pêchés localement et les légumes viendront du propre jardin du Prince. Nous savons aussi que l’on devrait trouver sur la table en l’honneur de Charlène Wittstock, des vins sud africains.