DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelles sanctions américaines contre l'Iran : le trafic portuaire a été suspendu

Vous lisez:

Nouvelles sanctions américaines contre l'Iran : le trafic portuaire a été suspendu

Taille du texte Aa Aa

Perturbations au large des côtes iraniennes. Maersk, premier armateur mondial, a suspendu jeudi ses opérations avec l’Iran, signe du raidissement des sanctions américaines. Des sanctions étendues le 23 juin dernier à la compagnie aérienne nationale Iran Air, mais aussi à Tidewater Middle East.

Il s’agit du principal opérateur portuaire en Iran, il gère 7 terminaux et plus de 90% des opérations sur le territoire. Tidewater est mis a l’index en raison de son appartenance présumée au Corps des Gardiens de la révolution et de son implication, selon le département du Trésor américain, dans des transactions liées à des activités de prolifération nucléaire.

Il est donc désormais interdit aux sociétés américaines de commercer avec cet opérateur. Premières conséquences, les cargaisons de denrées alimentaires et notamment de blé, de riz et de bananes n’ont pas pu être livrées jeudi. La mise en place d’alternatives pourrait retarder l’approvisonnement de l’Iran, une hypothèse qui génère l’inquiétude à quelques semaines du ramadan.