DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ridouane Erramdani : "la nouvelle constitution marocaine n'est pas si mauvaise"

Vous lisez:

Ridouane Erramdani : "la nouvelle constitution marocaine n'est pas si mauvaise"

Taille du texte Aa Aa

Pour les opposants marocains, la nouvelle constitution ne met pas un terme à l’absolutisme. Nous avons recueilli, par téléphone, l’avis de Ridouane Erramdani, directeur de l’information de la radio privée Médiation à Casablanca.

“ Parler des pouvoirs absolus du roi est très relatif, dit-il. Selon les acteurs politiques marocains qui ont participé et suivi les mécanismes de consultation sur la nouvelle constitution, le roi a renoncé à un grand nombre de ses pouvoirs et en a délégué beaucoup. Il a également renforcé les pouvoirs du gouvernement et du parlement. Ceci n’est peut-être pas idéal mais ce n’est pas aussi mauvais que certains le disent. La nouvelle constitution n’est pas au niveau de celles des monarchies parlementaires européennes, mais elle est différente de celles du Golfe ou des régimes présidentiels de nos voisins ou du Moyen-Orient.”