DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Europol fait peau neuve

Vous lisez:

Europol fait peau neuve

Taille du texte Aa Aa

Nouveaux bâtiments à La Haye et nouveaux défis pour l’Office Européen de Police.

Certes il n’y a pas eu d’attentat en Europe depuis ceux de Madrid en 2004 et de Londres en 2005, mais la menace reste présente et l‘état d’alerte, permanent, avertit le directeur d’Europol Rob Wainwhright à l’issue d’une convention de 3 jours.

“La question sécuritaire est aujourd’hui un véritable défi en Europe. Collectivement nous injecterons davantage de moyens pour anticiper l‘évolution du crime organisé, afin d‘être plus réactifs dans cet environnement mouvant et dynamique du crime et du terrorisme.”

Europol entend surveiller de près les liens croissants entre groupes terroristes et crime organisé, et notamment sur le continent africain. Une des questions préoccupantes est aussi l’entrée en jeu d’internet dans le paysage du crime.

La lutte contre la cybercriminalité est ainsi devenue primordiale pour l’agence européenne.

“La technologie est une arme à double tranchant quand elle devient l’instrument des criminels, explique le journaliste Ali Sheikhosleslami. Cela pose un défi aux agences du maintien de l’ordre. La cybercriminalité par exemple ne peut pas être éradiquée avec les méthodes habituelles. Une des conclusions de cette convention, c’est que la lutte contre le crime organisé va nécessiter des approches plus créatives.”