DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Flotille pour Gaza : le "Louise Michel" toujours coincé en Grèce

Vous lisez:

Flotille pour Gaza : le "Louise Michel" toujours coincé en Grèce

Taille du texte Aa Aa

Le “Louise Michel”, un des dix bateaux de la flotille d’aide pour Gaza, est toujours bloqué au port du Pirée, avec ses 24 passagers à bord. Ils ont beau hisser les voiles ou faire ronfler le moteur en signe de protestation, interdit d’appareiller pour l’instant.

Leur dernière demande s’est à nouveau heurtée au refus des autorités grecques.

“ Nous faisons la découverte tout à coup que le blocus n’est pas seulement en Palestine, mais qu’il est aussi en Europe, puisque nous sommes bloqués ici, complètement, sans aucune autorisation de pouvoir sortir.” déplore le capitaine du “Louise Michel” Alain Connan.

La Grèce a proposé dimanche à l’Autorité palestinienne d’assurer elle-même le convoi de l’aide – de la nourriture et des médicaments pour l’essentiel – vers Gaza, mais cette option ne convainc pas les organisateurs.

“On perçoit la Grèce comme une victime du chantage israélien, estime Mustafa Bargouti, responsable palestinien du mouvement Initiative nationale palestinienne. On pense qu’Israël joue sur la crise greque pour faire pression et bloquer la flotille, on espère qu’ils vont changer d’avis et nous laisser appareiller.”

Selon le ministère grec des Affaires étrangères, l’interdiction se justifie par le caractère “risqué pour la vie humaine” de la mission, après les menaces d’Israël d’utiliser la violence contre la flottille.