DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un procès capital pour les familles des victimes

Vous lisez:

Un procès capital pour les familles des victimes

Taille du texte Aa Aa

Elles ne souhaitaient manquer l’audience de lundi pour rien au monde. Une poignée de représentantes de l’association des mères de Srebrenica étaient présentes aux abords du tribunal de la Haye. Survivantes du massacre de 1995 qui a couté la vie à leurs maris ou à leurs frères, leur ultime espoir est de voir l’accusé confesser enfin ses crimes.

“J’espère qu’il se repentira de ce qu’il a fait. Je pense qu’après 16 ans, sa conscience va se réveiller. Sinon, ce sera inquiétant, pour nous, mais aussi pour toute l’Europe, déclare l’une d’elles.”

Un procès très suivi aussi à quelques milliers de kilomètres de là, à Sarajevo, où un écran géant a même été installé pour l’occasion.

“Mladic doit comprendre que la Yougoslavie a commis un génocide en Bosnie. La République serbe de Bosnie a été créée sur un génocide, alors pour moi, ses généraux doivent être tenus pour responsables, lance un habitant.”

Une chose est sûre, il faudra sans doute attendre encore de nombreux mois avant que la justice internationale ne décide du sort qu’elle entend réserver à celui désormais surnommé “le boucher des Balkans”.