DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Serbie et Bosnie pour des relations pacifiées

Vous lisez:

Serbie et Bosnie pour des relations pacifiées

Taille du texte Aa Aa

Le président serbe en visite à Sarajevo, avec pour objectif de resserrer les liens avec la Bosnie-Herzégovine. Boris Tadic s’est entretenu avec les membres de la présidence tripartite de Bosnie.

Ce déplacement intervient un peu plus d’un mois après l’arrestation de Ratko Mladic, l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie. Boris Tadic s’est engagé une nouvelle fois à collaborer avec la justice internationale concernant les criminels de guerre.

“Je suis persuadé que la Serbie va remplir ses obligations à l‘égard du Tribunal de La Haye, a-t-il dit. Nous procéderons à l’arrestation de Goran Hadzic, le dernier fugitif serbe, de la même manière que ce que nous avons fait par le passé avec le TPIY, avec soit l’arrestation soit la reddition volontaire de 45 des 46 inculpés”.

Les présidents de Bosnie et Boris Tadic s‘étaient déjà retrouvés il y a trois mois, en Serbie. Ces différentes rencontres semblent témoigner de la volonté des deux pays de se rapprocher, et développer des relations pacifiées, après la guerre qui les a opposés au début des années 90.

Il s’agit aussi de part et d’autres de faire bonne figure vis-à-vis de Bruxelles. Les deux pays souhaitent à terme adhérer à l’Union Européenne. Et Bruxelles fait de la stabilité dans les Balkans, une des conditions pour prétendre à l’adhésion.