DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : les insurgés d'Hama sous la pression des forces de l'ordre

Vous lisez:

Syrie : les insurgés d'Hama sous la pression des forces de l'ordre

Taille du texte Aa Aa

En Syrie, les forces de l’ordre encerclent toujours la ville de Hama dans le nord du pays et cherchent à y écraser le mouvement de contestation. D’après des organisations de défense des droits de l’Homme, plus d’une vingtaine de personnes ont été tués depuis lundi. Plusieurs témoignages indiquent que de nombreux habitants ont fui face à la répression. Des militaires mèneraient des opérations de ratissage dans certains quartiers. Hama est un des fiefs de l’opposition au régime syrien.

Autre foyer de contestation, Tel-Kalakh, à proximité de la frontière avec le Liban. Cette ville a été le théâtre d’une vaste opération de l’armée syrienne il y a deux mois. Après enquête, l’ONG Amnesty international affirme qu’il y a eu là crimes contre l’humanité. “Il y a eu des détentions arbitraires, des exécutions, des actes de torture, assure ce responsable de l’organisation. Nous demandons au Conseil de sécurité de l’ONU de saisir la Cour pénale internationale, car nous avons les preuves que des crimes contre l’humanité ont été commis à grande échelle”.

Le soulèvement populaire en Syrie a commencé le 15 mars. Les insurgés réclament le départ du président Bachar El-Assad, qui a succédé à son père il y a onze ans. Le dirigeant syrien refuse toute négociation. Il a choisi d‘écraser la rébellion, en dépit des protestations internationales.