DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un parti suisse cherche à bannir PowerPoint

Vous lisez:

Un parti suisse cherche à bannir PowerPoint

Taille du texte Aa Aa

Des Suisses ont fondé un parti politique dont le seul but est de faire interdire le logiciel PowerPoint. L’APPP (Anti-PowerPoint Party) estime que le temps perdu en présentations PowerPoint coûte à l‘économie du pays près de 2,1 milliards de francs suisses (1,7 milliards d’euros) et 110 milliards d’euros à toute l’Europe.

L’APPP base son calcul sur des hypothèses vérifiées sur le nombres d’employés participant à des réunions avec présentations PowerPoint chaque semaine et sur le présupposé qui voudrait que 85% d’entre eux les trouvent inutiles.

Selon le système politique suisse, si le parti réunit 100 000 signatures d’inscrits sur les listes électorales, il sera alors en mesure de proposer une votation nationale (un référendum d’initiative populaire). Les membres du parti envisagent aussi de présenter des candidats aux prochaines élections fédérales en octobre.

L’APPP cherche, par ailleurs, des volontaires pour traduire son site internet afin de promouvoir ses idées au-delà de la Suisse. Ils souhaitent que “le monde embrasse cette cause”.

(photo extraite de anti-powerpoint.com)