DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : le combat contre les expulsions des familles

Vous lisez:

Espagne : le combat contre les expulsions des familles

Taille du texte Aa Aa

Des dizaines d’activistes, membre de la Plateforme pour les victimes de crédit, ont tenté d’empêcher une expulsion, hier, à Madrid.

Mais ils ont échoué, ce n’est pas faute pourtant de proposer des solutions.

Inma Rodriguez, mère de deux enfants, doit quitter un appartement qu’elle habite depuis plus de trente ans. Les traites de son crédit immobilier étaient exorbitantes compte tenu de son revenu:

“Je ne savais pas ce que je signais parce que je n’ai jamais pu apprendre à lire et à écrire. Ils m’ont dit que je pourrais rembourser le prêt petit à petit, puis d’un coup ils m’ont demandé plus de 1.000 euros par mois. Au début, je leur ai dit que je ne pouvais pas, qu’il fallait baisser le remboursement, mais ils ne m’ont pas permis de le faire.”

Privée de son logement, cette femme sera pourtant obligée de payer 40% du crédit restant à la banque, sauf si le bien trouve un acquéreur aux enchères.

La situation est dramatique.

Plus de 300 000 familles ont subi le même sort depuis 2008 en Espagne.