DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le parlement européen dit oui aux scanners corporels mais sous conditions

Vous lisez:

Le parlement européen dit oui aux scanners corporels mais sous conditions

Taille du texte Aa Aa

Leur utilisation dans les aéroports sera très encadrée selon une résolution votée hier alors que la Commission doit donner rapidement sa décision.

Ils sont plus efficaces que les détecteurs de métaux et permettent de voir des objets dissimulés sous les vêtements. Un progrès pour la sécurité aérienne alors que la crainte de bombes humaines se renforce.

Pour les députés européens, les scanners corporels peuvent être autorisés mais sur une base volontaire. Les passagers seront en droit de refuser et pourront faire l’objet d’une fouille.

La santé des passagers est également au coeur des préoccupations, il s’agit d‘éviter les scanners à rayons X. Et pour éviter toute atteinte à l’intimité, les appareils ne devront pas produire d’images corporelles mais des chiffres facilement analysables.

L’objectif est aussi d’harmoniser leur utilisation au sein de l’Union. Actuellement, certains pays les testent comme l’Allemagne, l’Italie, la France et la Finlande alors que d’autres les ont mis en place directement comme le Royaume-Uni et les Pays-Bas.