DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le scandale des écoutes téléphoniques au Royaume-Uni s'intensifie

Vous lisez:

Le scandale des écoutes téléphoniques au Royaume-Uni s'intensifie

Taille du texte Aa Aa

Le premier ministre conversateur David Cameron souhaite une enquête pour faire la lumière sur de possibles piratages de messageries téléphoniques par le News of the World, un journal du groupe de Rupert Murdoch. Le magnat de la presse anglo-saxonne est proche des tories ce qui embarasse le gouvernement. Il parle “d’accusations inacceptables”.

Le parlement britannique a même débattu hier en urgence de l’affaire pendant trois heures.

Des personnalités comme Hugh Grant affirment avoir été écoutées illégalement. L’acteur exige une enquête sur les pratiques de tous les tabloids britanniques et pas seulement du News of the World et il se dit prêt aussi à témoigner.

Ce jeudi matin, l’affaire a pris une dimension supplémentaire. Selon The Telegraph, des proches de soldats tués en Irak et en Afghanistan auraient été également ciblés par de telles pratiques.

Des proches de l’attentat suicide qui avait fait 52 morts à Londres il y a tout juste six ans sont aussi concernées.

Sans parler de victimes d’affaires criminelles retentissantes comme Milly Dowler. Le News of the World aurait piraté la messagerie vocale de cette adolescente enlevée et tuée en 2002. Une pratique qui a laissé à croire à ses parents qu’elle était vivante et qui a entravé l’enquête policière.

Les familles de Holly Wells et Jessica Chapman, deux petites filles assassinées en 2002, auraient pu aussi avoir été victimes de telles écoutes.

Cette affaire de plus en plus sordide a éclaté en 2005 et elle a déjà entraîné la condamnation de plusieurs journalistes.